Résultats pour l'auteur FAHRASMANE, Louis


enregistrement(s)


La plantation sucrière et l'esclavage, Dérades : revue caribéenne de recherches et d'échanges, n° 3, 01-06-1999, p. 45-56
Auteur(s) : FAHRASMANE, Louis
Mots-clefs : Economie coloniale, Esclavage, Guadeloupe, Plantations
Résumé : Après avoir rappelé les origines de la canne à sucre et des débuts de son exploitation dès le Vè siècle (Perse), l'auteur revient sur les débuts précoces de l'esclavage agricole aux fins de sa culture (Mésopotamie, VIIIè siècle). La plantation sucrière coloniale et esclavagiste n'est pas née dans le Nouveau Monde, des antécédents remontent aux Croisades, Venise, Canaries, c'est là qu'elle a connu ses formes les plus abouties. Avant de s'intéresser au développement de la production sucrière à la Guadeloupe, l'auteur revient sur trois cas d'école : Saint-Domingue (origines) ; Brésil (développement des techniques et capitaux ensuite captés par les Antilles) ; colonies anglaises d'Amérique du Nord (singularités). Les bouleversements socio-économiques (chute des prix, industrialisation et mécanisation), politiques (abolitionnisme) et agricoles (betterave, canne hybride) menèrent à l'abolition de l'esclavage et l’inexorable déclin de l'économie de plantation.
Afficher/Masquer la localisation de cet article
Haut de page

w3c xhtml w3c css ccpca admin